Explosions

Gravures sèches, gaufrage, 30xA4

En Chine, les pétards explosent, juste comme ça pour marquer le temps qui passe, pour dire qu’on est heureux. Quand ça pète on ne sait pas si c’est une guerre qui commence ou juste un mariage. Hier il n’y en a pas eu. C’était un jour triste et plat. Les pétards laissent des cicatrices dans le temps. Puis le silence revient comme si rien ne c’était passé. Ils annoncent le matin, la nuit, le jour. Ils disent que tout est là, que tout va bien.

En forme de vertiges, 2017, Bourse, révélation Emerige – France. Commissaire : Gaël Charbau

Une autre lumière, Solo show, 2017, Galerie T66, Freiburg – Allemagne. Curator : Jikke Lighteringen

The good, the bad, and the ugly, 2011, Exposittion collective, Strombeek-Bever Cuulturen centrum, Grimbergen, Belgique. Curator : Luk Lambrecht

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *